Jeu de courbures

Lattice_Hinge_curvature_serie_10_1

Dans les tests précédents, on a constaté qu’il existait deux manière de faire varier la courbure d’un pli. La première consiste à faire varier les dimensions de la jambe de torsion, la seconde est de faire varier k, la largeur des rainures.

La logique de dessin de ces échantillons consiste à tracer une courbe plane dans Rhino, qui est décomposée en plusieurs arc tangents de courbure proche. L’algorithme permettant de faire une telle décomposition est téléchargeable sur cette page du forum Grasshopper. W la longueur et Θ l’angle de pli de chaque arc nous sont donnés par les dimensions de l’arc. On applique alors la formule  suivante pour trouver nlimite:

nLimite

n est le nombre de jambes de torsion nécessaires pour chaque arc. On en déduit la dimension de k, les largeurs des rainures ou de t, la largeur des jambes grâce à la formule suivante:

w

Dans le premier essai, on a fixé k et calculé t, dans le second essai, on a fixé t et calculé k.

Pour des raisons de manipulation, il est plus confortable d’employer la deuxième solution. Le premier échantillon était en effet plus fragile et sa manipulation est moins intuitive.

Le fichier pour réaliser ces deux échantillons est disponible ici.

< Précédent                Suivant >

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *